Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

samedi, 25 juin 2011

Opération Pataclope à l'école

C'est devenu désormais une habitude,le docteur Cathala cardiologue biterrois,nous fait l'honneur de dispenser chaque année ses conseils anti tabac aux éléves du cm2,prêts à faire leur entrée au collége.Madame Céron,directrice et enseignante de cette classe,a donc accueilli avec plaisir,le sympathique praticien par ailleurs membre actif de la Ligue contre le cancer,accompagné du docteur Martine Rami retraitée trés active au niveau associatif local et Robert Cabrol président d'honneur du comité creissanais de la Ligue .

Les méfaits du tabac et les causes de maladies dues à la consommation active ou passive de celui-ci,ont interessés énormément les enfants,qui par leurs questions trés pertinentes et pas si naïves que cela ont prouvé leur interêt pour cette opération.Des rencontres de ce genre,toujours utiles car elles font que la jeunesse se pose trés tôt les questions essentielles à une bonne hygiéne de vie,seraient parfois également trés utiles aux adultes qui par leur dépendance et leur comportement se ruinent la santé et attaquent celle des autres

DSCF3927_1.JPGDSCF3925_1.JPGDSCF3926_1.JPGDSCF3928_1.JPGDSCF3929_1.JPGDSCF3930_1.JPGDSCF3931_1.JPGDSCF3932_1.JPGDSCF3933_1.JPGDSCF3934_1.JPG

Commentaires

Si vous permettez... Je vais en ajouter... une bouffée !

Ils fument !

Alors... j’hallucine !


Au début, cela commence souvent de manière clandestine.
L'adolescent que son apparence turlupine,
Assailli de complexes, se met à fumer, de façon anodine,
Et devenant "accro", la cigarette régulièrement, taquine.
Croyant se délecter, il s'acharne sur son bâton de nicotine,
En contemplant des volutes qui le fascinent.

Adulte, il déambule parfois, la "clope" figée... à la babine.
Mais déjà, divers stigmates ont affligé sa trombine :
Dents jaunies, teint grisâtre, rides, qui son visage, burinent.
Les alvéoles de ses poumons, lovées au cœur de la poitrine,
Résistent, bien qu’encrassées, par une abondante calamine.
Ses artères, comme une peau de chagrin 1, se ratatinent,
Ne laissant passer, qu’un minuscule fluide, encombré de toxines.

Attentant ainsi, au souffle de la vie, ô combien divine !
Le tabac, mortel ennemi, est devenu bourreau, pire... il assassine !

Jeanine Gardye

Écrit par : Mamounette | dimanche, 26 juin 2011

Les commentaires sont fermés.