Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

vendredi, 19 août 2011

Arrêté préfectoral Zac la Rouchère-les Plantiers

veuillez trouver ci dessous,l'arrêtè préfectoral concernant la loi sur l'eau pour le projet de ZAC la Rouchére et les Plantiers

arrêté loi sur l'eau.pdf

Commentaires

Je n'ai aucun intérêt personnel, ni prérogative.
C'est donc en toute liberté que je me permets de publier ce billet .

Mes souhaits personnels ont pour objectifs :

- Que Creissan reste à jamais ce charmant village où il fait bon vivre !
- Que sa population reste à taille humaine !
- Que le tourisme continue à s'y développer raisonnablement !
- Que nos petits commerces puissent y prospérer grâce aux fidèles citoyens !
- Que la pollution engendrée par une intense circulation automobile ou autre lui soit épargnée ! - Pollution atmosphérique et sonore -
- Que les piétons adultes ou enfants, cyclistes... puissent circuler en toute quiétude !

Enfin, mon dernier souhait est dirigé vers les risques d'agravation des catastrophes naturelles, lorsque l'urbanisation à outrance met en péril le délicat équilibre naturel !

J'invite tous les citoyens de Creissan à se rendre en Mairie afin de consulter le dossier d'enquête et déposer leurs observations sur le registre mis à leur disposition.

Les :
- 28 septembre et 14 octobre prochain, entre 14h et 17h, il sera possible à ceux qui le souhaitent de rencontrer le commissaire enquêteur et de lui poser toutes questions qu'ils peuvent se poser, concernant le projet des ZAC.

L'avenir du village nous regarde tous ! C'est en notre âme et conscience que nous pouvons et devons nous exprimer !

Nous avons la parole ! N'hésitons pas à la prendre ! L'avenir du village va bien au-delà de notre passage... hélas intemporel !

Écrit par : Mamounette | lundi, 12 septembre 2011

Ce n'est pas très facile de répondre... à ses propres commentaires ! Je vais simplement développer quelques arguments !

Chers amis et concitoyens Creissanais.

Vous le savez... Nous ne sommes pas… dans la même galère... mais dans le même village !

C'est beaucoup plus agréable ! Et puis il n'y a qu'un petit nombre qui... rame !

Parmi eux, je citerai : notre Maire, ses Adjoints, les Conseillers Municipaux, le personnel communal, les responsables Associatifs...

Devons-nous pour autant nous contenter d’émettre ou d’entendre quelques commentaires, seulement en aparté, sur des projets qui engagent l’avenir de notre village ?

Il y a le commentaire du râleur impénitent… du désabusé « feront de toute façon ce qu’ils veulent » … de l’envieux « çà va rapporter à quelqu’un »… Bref passons…

Mais où est l’intérêt collectif dans cette jungle d’interprétations… sous le manteau… ?

Où est le consensus ?

J’ai relu avec attention le rapport du commissaire enquêteur sur la ZAC, réalisé en 2009.
Que lit-on à la fin du rapport ?

« Les habitants de Creissan étant en majorité favorables au projet, il était prévisible que seulement une trentaine de personnes consulteraient le dossier et que certaines citées dans le rapport feraient connaître leurs interrogations par courriers et/ou mentions sur le registre ad hoc. »

Il me semble qu’il aurait été beaucoup plus édifiant que les « favorables au projet» aient été invités à aller consigner leurs faveurs ! Mais cela ne se fait pas !

Pourtant que disent les textes officiels :
« Les populations et groupes locaux, quand ils sont informés de l’existence de l’enquête, connaissant mal la procédure peuvent avoir le sentiment que leurs avis ne seront pas pris en compte. Le constat est qu'une très faible part de la population participe aux enquêtes publiques. »

À la lecture de ce qui précède puis-je en déduire que ce genre de procédure n’est absolument pas significative ? Je crois bien que oui !

Je pressens que mon commentaire va m’attirer une nouvelle fois l’ire de quelques personnes. Peut-être certains souhaiteront-ils me voir happée… dans la fameuse faille de Creissan (qui a été évoquée avec talent samedi dernier, lors des journées du Patrimoine…).

En attendant je prévois l’amarrage d’un canot de sauvetage… à la galère… et quelques rations de survie ;-)

Avec toutes mes amitiés et mes vœux pour Creissan. Merci à ceux et celles qui oeuvrent en leur âme et conscience et avec générosité.
Jeanine Gardye

Écrit par : Mamounette | mardi, 20 septembre 2011

Les commentaires sont fermés.