Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mardi, 12 février 2013

Politique

La section locale du Parti Socialiste communique


Réaction au sujet d’un article paru dans le « PETIT JOURNAL » de la semaine dernière :

Il y est questions d’élections … municipales locales ( certains sont donc bien impatients :
ces élections n’auront lieu qu’au printemps 2014 ! )

On y parle de plusieurs listes éventuelles sur la commune … bon signe, c’est la démocratie
qui s’exprime !

On y fait aussi référence à la section locale du Parti Socialiste ( à nous donc, les 26
adhérents de cette section ) : cette section ( je cite ) « manifeste régulièrement son
attachement à une tendance dont le leader, bien que présumé innocent, n’en connait
pas moins des démêlés avec la justice » ( pour ceux qui ne seraient pas au courant,
le « leader » à qui l’auteur de l’article fait allusion est R.Navarro, ancien responsable du Parti
Socialiste départemental )

Je suis le secrétaire de cette section locale du PS ; et je veux protester contre l’amalgame
qui est fait sur notre équipe - je défie quiconque de me donner une preuve de ce soi-
disant « attachement à une tendance « …

L’auteur de cet article ( le responsable local du journal ) et son « inspirateur » ignorent sans
doute que nous ne sommes pas une équipe de godillots, qui suivraient aveuglément leurs
chefs ! si nous avons l’attachement à une tendance, c’ est tout simplement l’attachement
aux valeurs de gauche que sont la justice, la fraternité, le droit pour chacun de vivre dans
la dignité - et ensuite, chacun les exprime à sa manière – cette complémentarité fait notre
richesse !

Alors, je demande à ces messieurs de s’informer avant d’écrire quelque chose … à moins
qu’ils n’aient une autre idée en tête …

Claude Bonnet, secrétaire de la section locale du P.S.

14:29 Publié dans POLITIQUE | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Claude,
A la lecture de ta réponse, un passage a attiré plus particulièrement mon attention. C'est avec conviction que tu rappelles les valeurs du PS qui t'animent, valeurs qui sont aussi les miennes.
Alors, comment se fait-il que tu aies pu un jour cautionner l'interdiction qui m'a été faite d'intégrer la section de Creissan ?
Nos valeurs socialistes ne vivent que si on les appliquent, il ne suffit pas que de les exprimer.
A méditer !!!

Écrit par : Michel Massé | mercredi, 13 février 2013

Cher Claude

Dans ta réaction à l’article précédent, tu feins d’être surpris …
Mais je sais que toi, le fin analyste impliqué dans la vie politique locale, tu ne l'es pas vraiment!
Tu es sans doute dans ton rôle de secrétaire et de conseiller communiquant de la section locale du PS, elle-même servant de soutien ou de base à la candidature de Bruno BARTHES à sa réélection…
C’est respectable et n’enlève rien à la valeur militante de ses adhérents !
Mais ta réaction était attendue et confirme d’ailleurs qu’il n’y a pas que celui que tu appelles « l’initiateur de l’article », qui semble « impatient » de penser aux prochaines élections municipales.
Il se dit dans le village qu’une réunion a été organisée par Bruno BARTHES, à Cruzy au Terminus, avec des candidats ou soutiens pressentis dont certains font partie de ta section ou/et de tes proches ?
Si cela est exact, je n’y vois rien d’anormal car il faut que les équipes se constituent et que les projets se discutent, c’est aussi cela la démocratie.
Tu savais que Bruno BARTHES, notre maire et membre de la section locale du PS dont tu es le secrétaire, prenait certainement un risque en présentant régulièrement et publiquement M NAVARRO comme un soutien politique et même parfois comme « son ami ».
Tu es mieux placé que moi pour connaître le système pyramidal politique et ses obligations…
Tout en reconnaissant la grande utilité des partis politiques, je redoute beaucoup les liens ou les engagements de certains de nos élus locaux vis-à-vis de leurs « référents » ou d’une tendance au sein d’un parti.
Cela peut parfois guider leur choix et leur faire prendre des décisions « tactiques » qui ne sont pas toujours compatibles avec l’intérêt collectif des citoyens de leur territoire.
Bien sûr tu seras tenté de me répondre qu’il faut avoir confiance…mais chacun a pourtant des exemples en tête, ici ou ailleurs, n’est-ce pas Claude ?
Enfin puisque comme beaucoup de citoyens attentifs à la vie politique, tu connais l’auteur de l’article pourquoi as-tu choisi de ne pas le nommer, en laissant donc seulement aux « initiés » la possibilité de savoir de qui tu parles?
En conclusion, je sais pour te connaître un peu que tu apprécies le débat politique même s’il est contradictoire, j’ai donc toujours du plaisir à échanger avec toi de façon duelle ou partagée comme sur ce blog. Jean-Michel

Écrit par : Jean-Michel CARREZ | lundi, 18 février 2013

Les commentaires sont fermés.