Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

lundi, 27 janvier 2014

Une soirée réussie

Creissan a fêté la Saint Vincent.

Ce samedi, 25 janvier, l’association « Creissan d’hier et d’aujourd’hui » fêtait la Saint Vincent et ses vignerons. Capestang était à l’honneur avec « l’Art à Tatouille » et avec Patrick Béziat dont la conférence a captivé un public de près de 170 personnes en tissant une histoire inédite des Gavachs, ces hommes et ces femmes qui descendaient à pied ou en carriole les gradins de l’ amphithéâtre languedocien jusque dans la plaine pour y trouver du travail. Après avoir évoqué les racines du mot Gavach, ses diverses étymologies, ses définitions et les différentes origines de ceux qu’il désignait selon la région, Patrick Béziat a bien démontré comment, au fil du temps et des aléas économiques, les Gavachs, par leur audace et leur travail ont trouvé leur place dans nos villages, et combien il ont été au XIXème et au XXème siècle « des acteurs majeurs mais minorés d’un moment exceptionnel de notre histoire ».

20140125_203506.jpg

 

L’association remercie Alain Huchet, ancien président de la Cave coopérative de
 Creissan pour l’hommage qu’il a rendu à son aîné Aimé Boulade, récemment disparu
. Elle exprime sa reconnaissance à Robert Cabrol pour le prêt de sa collection d’outils viticoles, à la « Cave aux Fleurs » pour le décor aux anthuriums rouges, à Marie- Claude Lacaze ainsi qu’aux « Mémoires de Puisserguier » pour le prêt des photos de vendanges. Elle dit merci aussi à la Communauté de Communes Canal-Lirou - Saint Chinianais pour sa participation, aux viticulteurs Creissanais pour la dégustation de leurs vins et aux très sympathiques et talentueux musiciens de « L’Art à Tatouille » qui n’ont pas démérité, entraînant à la joie et à la danse bon nombre de spectateurs.

 

Les commentaires sont fermés.