Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

vendredi, 28 février 2014

Interview de Delmar Michel tête de la liste VIGNE


 IMG_3149.JPG


Michel Delmar, vous vous présentez contre le maire actuel, alors que vous faisiez partie de son équipe. Pourquoi ?


Je ne me présente pas contre le maire sortant. Je présente simplement un projet pour Creissan. Mon équipe veut un système de gestion adaptée à notre  époque, démocratique et résolument ouvert à toutes les suggestions ou remarques. Creissan mérite une municipalité porteuse d’une vision stratégique de notre avenir. Quel village voulons-nous dans six ans ? Un village périurbain, une banlieue ou un village que nos voisins nous envient ?


Voilà l’enjeu ! Nos idées sont à la disposition de tous sur le blog : micheldelmar.com. L’équipe sortante n’a pas souhaité les exploiter. C’est son droit, mais qu’elle ne me reproche pas d’insister. J’y crois, j’y vais.


 


Les projets engagés ont obtenu votre aval (Zac, photovoltaïque ). Allez-vous les poursuivre ?


Il est indispensable que le village grandisse de manière ordonnée. De ce point de vue, le choix d’une ZAC est justifié. Mais fallait-il la faire aussi grande ? Et ne pas prendre en compte la circulation réserve de mauvaises surprises. J’ai exprimé ces deux préoccupations dans une lettre durant l’enquête publique. Ce n’est pas nouveau.


A la fin de la première tranche, que nous souhaitons voir se réaliser rapidement, nous réexaminerons la situation avec le promoteur ; c’est clair.


En ce qui concerne le photovoltaïque, nous attendrons d’abord la décision du gouvernement et les éventuelles recommandations environnementales. Vous savez, le diable se cache toujours dans les détails, pas dans les principes !


 


Quels ont été vos critères pour la composition de votre liste ?


Clairement la compétence, le sérieux, la volonté, puis un rassemblement des richesses humaines venant à la fois du terroir et de l’extérieur. Nous faisons même un clin d’œil à l’Europe !


Etant donné que nous n’aurons que deux voix à la Communauté de Communes, nous devons être forts et connaître à fond les dossiers pour défendre Creissan. Qui connaît mieux les dossiers que ma colistière Françoise Berthomieu ?


 


En deux mots, quelles sont vos motivations et vos projets ?


Deux grandes motivations. La première est d’offrir une alternative crédible et sérieuse dont l’axe de travail sera la remise en perspective de tous les projets anciens afin de les articuler dans un projet technique global et cohérent. La seconde motivation est de remettre la mairie au centre de la vie du village. Les associations, c’est bien ! Mais la mairie doit jouer le rôle principal dans l’amélioration du lien social.


Nous avons le projet de :


1) réanimer le centre du village via l’organisation de la solidarité et de la convivialité et grâce à une optimisation des ressources immobilières que la municipalité possède au centre du village.


2) gérer la nature de manière raisonnée avec l’aide des exploitants agricoles, des chasseurs et des autres usagers amis de nos chemins de campagne, de nos garrigues et de nos bois (randonneurs, vététistes, etc…).


Nous avons vingt engagements précis. Il appartient maintenant aux Creissanais de choisir l’audace, la rigueur et la transparence en votant pour la liste Vivre, s’Investir, Grandir, avec une Nouvelle Equipe.           


 


Les commentaires sont fermés.