Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

lundi, 11 août 2014

Château de Creissan (lettre 8)

Tout au long de ces derniers mois, nous vous avons présenté les travaux de rénovation et de sauvegarde du château en mettant l’accent sur la mise en œuvre et la maîtrise des techniques anciennes afin de conserver à ce bâtiment toute son authenticité. Ces savoirs faire sont à l’honneur pour accomplir les travaux de ce chantier. Néanmoins, les ouvriers ont du faire appel aux techniques et matériels les plus modernes pour mener à bien  leur travail. C’est cette alliance technologie et savoirs faire que nous vous présentons avec cette huitième lettre.

  

 

Les travaux sur la face nord mettent en évidence les créneaux qui étaient moyés dans l’ensemble de la maçonnerie . Pas de trace de chemin de ronde. L’ accès aux créneaux devait se faire par des plateaux bois posés sur des hourdes . Ces créneaux sont construits en respectant la valeur de 52cm soit une coudée en mesure médiévale pour l’ épaisseur, la largueur et pour l’espace entre deux créneaux . Une coudée et un empan pour la hauteur des créneaux.  



l’accès par les échafaudages , a permis de mettre en évidence des éléments de construction , notamment l’accroche de l’escalier extérieur pour accéder au logis et le cintre de la porte enduit de chaux au genet. Cette technique pour enduire consistait à tremper un balai de genet  dans de la chaux crémeuse.

 

 

 

 

Nous avons besoin de votre soutien pour continuer cet effort de restauration . Vous pouvez y contribuer par vos dons  via la fondation du patrimoine

         

 -       Le site de la Fondation du Patrimoine, région Languedoc-Roussillon  : www.fondation-patrimoine/fr/languedoc-roussillon-13(voir la rubrique «  tous les projets  »  : château seigneurial de Creissan) retirer un dossier en mairie 

Creissan d'hier et d'aujourd'hui

       - 131.JPGCAM00071.jpgDSCN0145.JPGP2050084.JPGP3050092.JPGP4020123.JPGP4090132.jpgP4090151.JPGP5070179.JPGP5070180.JPGP5070181.JPG

 

 

 

 

 


cliquez pour agrandir

06:58 Publié dans PATRIMOINE | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.