Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mercredi, 12 novembre 2014

Un centenaire , une commémoration, un devoir de mémoire

Cette année, à l’occasion du centenaire du début de la première guerre mondiale, les Anciens Combattants de Creissan, ont offert à la population, 3 jours magnifiques de commémoration et d’hommages à nos valeureux poilus morts pour la France, foudroyés en pleine jeunesse, pour nos libertés actuelles.Une très intéressante exposition d’objets ,de revues ,de témoignages, a retenu l’attention de nombreux visiteurs dont, il faut le souligner les élèves de l’école primaire du Pré-Vert, pas avares de questions et déjà très au fait de ces événements pourtant si lointains. Le 11 novembre, c’est une foule record qui a accompagné le maire Bruno Barthes et le président François Bergès au monument aux morts pour le dépôt de gerbe et l’hommage aux disparus du village, cités par nos petits écoliers .A l’occasion de ces célébrations , ont été décorés de la médaille commémorative d’Afrique du nord, messieurs Jean-Jacques Lecoeur et Maurice Barbelin que nous tenons à féliciter.La population a ensuite été invitée à partager le verre de l’amitié et un repas préparé par le traiteur local

Un grand merci à l'association des Anciens Combattants de Creissan, à son président François Berges et à toutes les personnes ayant œuvré pour que ces 3 jours soient une réussite, ce qu'ils furent assurément !Une mention particulière à Creissan d'Hier et d'Aujourd'Hui,pour son travail de recherche et son investissement financier.Cette association très active et très connue des creissanais, tient à la disposition des familles intéressées des documents sur les soldats creissanais morts au champ d'honneur et inscrits sur le monument aux morts du village

Rendez-vous dans 2 jours pour une série de photos relatant ces événements

DSCF9197.JPG

 

22:57 Publié dans souvenir | Lien permanent | Commentaires (0)

mercredi, 17 septembre 2014

Demande de volontaires

 

 

Le comité d’organisation de Saint Chinian

du Centenaire de la Grande Guerre

recherche des volontaires pour une lecture théâtralisée de textes de poilus collectés auprès des familles du territoire St Chinianais.

Un atelier de lecture à voix haute sera animé par la comédienne Hélène Azéma, en vue d’une représentation en novembre 2015, projet ayant obtenu le label national.

Les répétitions seront organisées en fonction des disponibilités des personnes volontaires.

 

Si vous souhaitez vous investir dans ce projet rendant hommage aux poilus de St Chinian, Babeau, Cessenon…..,merci de nous contacter au 04 67 24 58 85 avant le 21 octobre.

11112.jpg2222.jpg333333.jpg

11:38 Publié dans souvenir | Lien permanent | Commentaires (0)

samedi, 15 février 2014

Aimé Boulade nous a quitté

Il y a quelques jours, nous quittait après un long combat contre la maladie, une figure locale connue et reconnue de tous les creissanais. Né à Creissan, en 1930 Aimé Boulade, est resté fidèle à ses racines familiales et à son village natal. S’il est quelqu’un qui, tout au long de sa vie s’est totalement investi aussi bien professionnellement qu’associativement c’est bien Aimé.Viticulteur toute sa vie, il fût un ardent défenseur de la coopération viticole, président durant 15 ans de la cave des coteaux de Creissan, membre du conseil d’administration de la fédération des caves coopératives de l’Hérault, membre fondateur de l’association d’aide technique aux caves coop. ,membre du syndicat du cru St Chinian et fondateur de l’Union de Roueire, et avec tout cela, fondateur du Sport Olympique Creissanais après guerre, puis joueur, dirigeant  et président durant 10 ans

Homme de conviction, toujours engagé à fond dans ses projets, il fût en même temps animé d’une grande modestie.

A son épouse,sa fille ,sa famille nous adressons nos plus sincères condoléances

20140214_145309.jpg

07:32 Publié dans souvenir | Lien permanent | Commentaires (1)

mercredi, 08 mai 2013

Au revoir Isabelle

C'est avec une grande tristesse que nous avons appris le décès de Madame Isabelle Bastias

Aprés la disparition de son mari Edouard,il y a 5 ans,c'est encore une grande figure creissanaise qui nous quitte,et qui laissera un grand vide auprés de nombreux compatriotes.

En tant que postier,j'ai eu le plaisir d'apprécier la gentillesse et la joie de vivre de cette merveilleuse mére de famille nombreuse,toujours souriante,jamais à court d'un bon mot.A  ses enfants,ses petits enfants et à tous ceux qui l'ont aimée,Creissan en Languedoc adresse ses plus sincéres condoléances

L'inhumation aura lieu au cimetiére du village ce jeudi 9 mai 2013 à 16 heures

20:38 Publié dans souvenir | Lien permanent | Commentaires (0)

jeudi, 30 septembre 2010

UN AMI NOUS A QUITTES

Tout le monde ici  au village l’appelait par son prénom « Jacques » tant par son sourire il attirait la sympathie. Tous ceux qui l’ont connu de prés ou de loin vous diront qu’il répondait toujours présent quand on faisait appel à ses compétences, qu’il se rendait disponible pour rendre la vie plus facile à ceux qui savaient trouver en lui une oreille captive et un cœur gros comme ça

Jacques est né à Creissan et toute sa vie il est resté fidèle à son village. Il en fut même un temps conseiller municipal, il travailla dans le bâtiment chez son beau-père M Maestre et prit la suite de l’entreprise à la retraite de celui-ci. Ensuite il passa quelques années avec son épouse dans le magasin de matériaux local Point P.En fin jusqu’à sa récente retraite il travaillait avec son collègue et ami Jacques Rouquayrol, menuisier du village

Jacques avait comme pas mal d’entre nous une passion, lui, c’était les chevaux et il aimait passer de nombreuses heures sur le terrain qu’il avait soigneusement aménagé pour le bonheur de ses pensionnaires

260.JPG

Il pratiquait la randonnée à cheval et partait fréquemment à travers les magnifiques départements du sud (Ariége, Tarn, etc.)

Ce fils de paysan avait hérité de son père Marcel, ce regard si bleu qu’on y voyait à l’intérieur un océan d’amour et de tendresse

Hélas, il faut désormais parler au passé, car Jacques nous a récemment quittés à l’âge de 61 ans, foudroyé par la terrible maladie que nous ne citerons pas ici et qui malheureusement ne fait pas de différence entre les jeunes et les moins jeunes ce qui la rend terriblement injuste

Personnellement je conserverai de cet homme extraordinaire le souvenir de son éternel sourire qui, même à la fin de sa vie n’a pas quitté son visage au regard si pur.

A son épouse Anne-marie, à ses enfants Denis et Sylvain, à sa maman Anita, ses sœurs Maryse et Martine et à toute sa famille « Creissan en Languedoc »adresse ses sincères sentiments de tristesse et d’amitié

rallue FAYDITS 076[1].JPG

06:08 Publié dans souvenir | Lien permanent | Commentaires (0)