Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

vendredi, 25 décembre 2009

NOËL

min_photobout_3350_655.jpgimages.jpg   JOYEUX  NOËL  A  TOUS  LES LECTEURS  DE  CE  BLOG

 

 

 

 312482-illumination-de-noel-2009-637x0-1.jpg

UNE PETITE PENSEE POUR

 

 TOUS CEUX QUI SONT SEULS,POUR

 

 CEUX QUI SOUFFRENT ET POUR CEUX

 

 QUI HELAS PASSERONT ENCORE LA NUIT DE

 

NOËL DEHORS

07:59 Publié dans Traditions | Lien permanent | Commentaires (1)

jeudi, 17 décembre 2009

BELLES ANIMATIONS DE NOEL

joyeux_noel.pps

joyeux noel.pps

07:21 Publié dans Traditions | Lien permanent | Commentaires (0)

dimanche, 16 août 2009

CHASSE

thumb_IMG_2827_modifi%C3%A9-1.jpgL'assemblée générale du syndicat de chasse aura lieu mercredi 19 août 2009 à 21 heures salle polyvalente de Creissan

thumb_110809_025_copie.jpg

Ordre du jour

- Bilan financier

-Renouvellement du bureau

-Présentation du programme 2009-2010

-Questions diverses thumb_en_plein_exercice.jpg

Chasseurs ou futurs chasseurs votre présence est vivement souhaitée voire indispensable

En tant qu'animateur de ce blog ,non chasseur mais randonneur admiratif  de la faune et de la flore je souhaite à tous les amoureux de la nature( et les vrais chasseurs le sont aussi),une bonne entente et un profond respect mutuel,la chasse quand on se conforme aux régles établies en matiére de sécurité et de prélévement ,est necessaire au bon équilibre de la nature

07:10 Publié dans Traditions | Lien permanent | Commentaires (0)

vendredi, 13 février 2009

ST VALENTIN

KS13504.jpgKS13496.jpgCREISSAN EN LANGUEDOC SOUHAITE UNE BONNE SAINT VALENTIN A TOUS CEUX QUI S'AIMENT QU'ILS SOIENT CELIBATAIRES,FIANCES,MARIES,PACSES OU AMANTS

Les origines de la Saint-Valentinsaint-valentin-id702.jpg
Les origines de la Saint-Valentin, jour des amoureux et fête des martyrs, remontent très loin dans le temps. Il y a trop de controverses pour la situer avec exactitude.
Ce que l'on peut affirmer est que la fête religieuse, fixée au 14 février par le pape Gelase Ier, a été décrétée jour de consécration à la mémoire du martyr religieux. Ce décret papal remonte aux alentours de 498.
On ignore pourquoi le 14 février s'est affirmée comme étant la fête des amoureux. Il existe plusieurs versions qui n'ont pu être accréditées formellement, car après l'avènement du christianisme, de nombreuses fêtes païennes d'origines romaines ou médiévales ont été christianisées par l'église et les légendes sont tenaces. Est-ce en référence aux Lupercales annuelles, fêtes romaines en l'honneur de Lupercus célébrées en février, que la Saint-Valentin est la «fête des amoureux» ? Elles étaient consacrées avant tout à la fertilité des terres agricoles et supposées accroître les récoltes. Il est dit aussi qu'elle favorisait les rencontres amoureuses. Du fait qu'il a été certifié que le calendrier religieux proclamait le 14 février fête du martyr Valentin, cela laisse supposer que le pape Gelase 1er ait voulu mettre fin à ces festivités païennes.

Par ailleurs, au Moyen Age, une opinion accrédita la thèse des oiseaux qui commencent à s'accoupler le 14 février, jour de la Saint-Valentin. Les jeunes filles guettaient les oiseaux dans le ciel. Un moineau signifiait un mariage heureux, mais avec un homme peu fortuné.
Ce qui a pu être établi par les historiens est que la première connotation amoureuse liée à la fête du 14 février remonte au XIVème siècle pour la France et la Grande-Bretagne. Ce jour fut revendiquée «fête des amoureux» et Valentin devint ainsi le patron des fiancés, jeunes filles et garçons à marier. Pour ces deux pays, la fête des amoureux de la Saint-Valentin semblerait dès lors avoir trouver ses origines. La plus ancienne carte conservée au British Museum de Londres date de 1415. C'est un poème que le Duc d'Orléans emprisonné dans la Tour de Londres a envoyé à sa femme. Il aurait rapporté avec lui cette tradition, après 25 ans de captivité. Que doit-on en conclure ? Toujours est-il que le 14 février reste le jour où l'amour s'exprime ou se déclare, et que la tradition perdure.

Les martyrs de la Saint Valentin, de quel Valentin s'agit-il ?
Les martyrs de la Saint Valentin ont-ils influencé la fête des amoureux ? La Saint-Valentin n'est pas la fête des martyrs mais celle du martyr Valentin. Car on sait que la fête religieuse est apparue le 14 février 498, date de la messe commémorative du martyr Valentin. Le pape voulait honorer sa mémoire. Mais de quel Valentin s'agit-il ? A cette époque, on dénombrait au moins sept Valentin religieux et parlait de trois membres de l'église catholique morts pour leur foi :

* Valentin, prêtre de Rome, mort d'après certains auteurs vers 270 le 14 février pour avoir affirmé la foi de sa religion chrétienne. Il donna la vue à la jeune fille aveugle de l'empereur Claude II le Gothique. Ce dernier interdisait aux jeunes hommes de se marier car, croyait-il, les cé1ibataires faisaient de meilleurs soldats. Le prêtre Valentin aurait désobéi aux ordres de 1`empereur et marié des jeunes couples en secret. L'empereur le fit lapider.

* Valentin, évêque de Terni, célèbre par ses vertus et ses miracles, décapité vers 273, le 14 février semble-t-il s'il n'y a pas confusion de jour avec celui du décès du prêtre de Rome.

* Valentin, martyr d'Afrique, religieux qui serait décédé ce jour-là, dont on connaît peu de détails de sa vie.

La fête religieuse aurait d'abord été commémorée par le pape à Rome, pour Valentin le prêtre, puis à Terni en mémoire de l'évêque. Ce qui laisse à penser qu'il s'agit bien de deux martyrs. Tout aurait été simple si plusieurs théologiens n'avaient supposé que les deux Valentins martyrs de Rome et Terni n'étaient en fait qu'une seule et même personne. Le corps du Valentin aurait été transporté, après la messe commémorative, de Rome à Terni. Y a-t-il deux corps, donc deux martyrs du même nom, ou un seul martyr ? Dans ce cas, où sont les ossements de l'évêque Valentin ? Une vraie enquête policière. Les dates identiques du décès des martyrs de la Saint-Valentin seraient-elles une simple coïncidence ou auraient-elles embrouillées l'histoire ? Il est difficile d'imaginer que l'amour du prochain prêché par ceux-ci justifie que Valentin soit devenu, avec le temps, le patron des jeunes à marier. Dans ce cas, lequel de ces trois «Valentin», si trois il y a, fit le miracle de modifier le jour des martyrs en fête des amoureux ?

Les cadeaux de Saint-ValentinKS13460.jpg
En France et en Angleterre, la pratique des cadeaux de Saint-Valentin serait plus récente que la mort des martyrs. Elle ne date pas non plus de 1942, comme on pourrait le penser. Cette tradition d'envoi de doux messages existait bien avant les cartes postales et timbres-poste illustrés par les célèbres amoureux de Peynet. Il y avait autrefois quantité d'autres façons d'exprimer la même idée. Dans de nombreuses régions, ce n'était pas le 14 février mais le 1er mai qui était l'occasion pour les jeunes gens de déclarer leurs préférences. Les garçons plantaient cette nuit-là des mais, c'est-à-dire des branches, des fleurs ou de jeunes arbres fraîchement coupés devant la porte ou sur le toit des jeunes filles à marier. Chaque végétal avait un symbole. Il était courant au XIVème siècle que les amoureux échangent des billets le 14 février, indication précieuse pour les historiens qui ont pu situer l'époque de la fête des amoureux dans ces deux pays. Il est vrai que l'usage des cadeaux s'est considérablement popularisé par la suite. Leur commercialisation s'est tellement accrue que ce jour prend un aspect mercantile qui rebute certains. Pourtant, quelle belle façon de se dire «je t'aime» car les cadeaux de Saint-Valentin sont le langage du coeur.

Aux Etats-Unis et au Canada, la Saint-Valentin est autant la fête de l'amitié que celle des amoureux. Les enfants s'offrent pour la circonstance des cartes sur lesquelles ils écrivent quelques mots gentils. Même si on se souvient du 14 février 1929, massacre de la Saint-Valentin à Chicago, c'est également le jour des amoureux et de l'amitié pour les américains.

Au Brésil, le "jour des amoureux"n'est pas célébré le 14 février mais le 12 juin.

En Chine, la traditionnelle fête des amoureux est le 7ème jour du 7ème mois du calendrier lunaire. Elle a connu une popularité accrue dans les années 80 chez les jeunes qui exprimèrent le souhait d'étendre la gamme des cadeaux de Saint-Valentin dans des secteurs commerciaux qui ne leur étaient pas réservés.

Au Japon, la Saint-Valentin est le jour où les jeunes filles et femmes peuvent déclarer ouvertement leur amour en offrant du chocolat sans craindre le qu'en-dira-t-on. Elles doivent offrir des friandises à tous les hommes de leur entourage pour ne pas les blesser en n'en choisissant qu'un seul. C'est une tradition qui a été longtemps une obligation pour les collègues féminines des entreprises envers leurs collaborateurs. Cette coutume, qui n'était pas à l'origine réservée aux amoureux, s'est étendue à toutes les femmes. Aucun Japonais n'échappe aux chocolats souvent onéreux. Le 14 mars, les hommes sont censés offrir un présent à celles qui leur ont offert les sucreries. Elles peuvent exiger des cadeaux d'une valeur trois fois supérieure à celle des chocolats offerts un mois plus tôt.

La St-Valentin s'est également popularisée dans d'autres nombreux pays (Russie, Pérou, Inde, Pakistan, Arabie saoudite). Devenue une fête internationale incontournable pour tous les amoureux, quelque soit la date fixée dans l'année, c'est surtout le jour où le monde exprime la même chose :l'AMOUR


13:56 Publié dans Traditions | Lien permanent | Commentaires (0)

mardi, 06 janvier 2009

EPIPHANIE

Photo%20pain%20royaume%20P1010408_1.jpgPeu de personnes savent à quoi correspond réellement l'épiphanie, quand on parle de l'épiphanie, beaucoup pensent de suite à la célèbre galette des rois. En fait l'épiphanie, correspond au jour, de la présentation de Jésus enfant aux Rois Mages, le 6 janvier. Ce jour qu'est le 6 janvier, est aussi le jour du premier miracle des noces de Cana mais avant tout, la date de baptême du Christ. D'ou est venue la tradition de la galette des rois ? C' est une tradition uniquement française, qui a cours depuis le 14° siècle, Au 14° siècle, la galette était partagée entre tous les convives présents, il y avait aussi la part des absents, mais on découpait une part de plus, cette part était appelée "part de la vierge" ou "part du bon Dieu", cette part de galette était réservée et donnée au premier "pauvre" que l'on rencontrait. A noter, que durant des années et des années, l'épiphanie, donc le 6 janvier, était un jour plus important que celui de Noël. L'épiphanie de nos jours, est en Espagne, un jour très important, c'est le jour ou les Rois mages apportent les cadeaux et non comme en France, le jour de Noël, le 6 janvier c'est l'occasion de grandes fêtes, de défilés dans les les villes et villages espagnols. Les petits enfants espagnols attendent les Rois Mages avec impatience et non le Père Noël. Autre Pays européen, autre tradition !!! en Italie, pour l'épiphanie, la fée bienfaitrice Befana distribue les cadeaux, comme le Père Noël, pendant la nuit de l'épiphanie. En France, tous les 6 janvier, dans pratiquement toutes les familles, pour l'épiphanie, il y a la traditionnelle galette des rois, qui comporte la "fève", celui qui possède la fève dans son morceau de galette est aussitôt, nommé "roi ou reine" et porte la couronne !!!
Pour déguster ces merveilleuses galettes notre sympathique boulangére vous propose ce qui suit Bon Appêtitimg-4200_1.jpg

07:58 Publié dans Traditions | Lien permanent | Commentaires (1)